Jour 2

Visite du Village historique de Val-Jalbert

La deuxième journée de notre périple avait une saveur touristique. 

Après s’être levés un peu plus tard que prévu, les Pionniers ont déjeuné et préparé les sandwiches épiques (brie/pomme/roquette) pour le lunch du midi. Puis, sac au dos, nous sommes partis à pied jusqu’au Village historique de Val-Jalbert.
Là-bas, nous avons fait jaser la charmante dame qui s’occupait de nous en attendant le tramway et comme les scouts ont la réputation d’être bons (!!!) chanteurs, on s’en est donné à coeur joie avec un Le p’tit bonheur bien senti (pour 9h du matin !).
On est monté jusqu’au vieux moulin avec le tramway de M. Bilodeau, avant d’assister au spectacle immersif et de monter jusqu’au sommet de la première chute à l’aide du téléférique. Grive n’a pas manqué l’occasion de nous raconter qu’une fois, quand elle était petite, la cabine d’un des téléférique s’était détaché et avait tué des gens en roulant jusqu’en bas de la montagne. Ah ! Ah ! Ah... not !
 
Nous avons ensuite monté les 200 quelques marches menant au belvédère pour voir la deuxième chute. C’est là que nous avons diné, avant de redescendre tout en bas à pied. 764 marches, bien comptées !
 
Nous avons ensuite visité le reste du Village et assisté au commérage des villageois devant le magasin général. 
 
Notre visite s’est achevée par une photo devant la statue de St-Georges. Parce que St-Georges, en plus d’être le saint patron de Val-Jalbert... ben c’est aussi celui des éclaireurs ! Parole de scout !

Chandails de camp

En revenant du Village historique de Val-Jalbert, Maïté et moi sommes parties faire l’épicerie en laissant les autres avec la délicate mission de préparer les chandails de camp.

 

À notre retour, nous avons été (ma foi !) vraiment agréablement surprises de les trouver tous bien engagés et au travail ! 

 

Avec les moyens du bord, ils avaient crée un atelier  de confection « à la chaine »... et ça y allait !

 

Le résultat est vraiment époustoufflant ! Non ?