De nos nouvelles

Quoi de neuf à Christ-Roi ?

Jour 2

Visite du Village historique de Val-Jalbert

La deuxième journée de notre périple avait une saveur touristique. 

Après s’être levés un peu plus tard que prévu, les Pionniers ont déjeuné et préparé les sandwiches épiques (brie/pomme/roquette) pour le lunch du midi. Puis, sac au dos, nous sommes partis à pied jusqu’au Village historique de Val-Jalbert.
Là-bas, nous avons fait jaser la charmante dame qui s’occupait de nous en attendant le tramway et comme les scouts ont la réputation d’être bons (!!!) chanteurs, on s’en est donné à coeur joie avec un Le p’tit bonheur bien senti (pour 9h du matin !).
On est monté jusqu’au vieux moulin avec le tramway de M. Bilodeau, avant d’assister au spectacle immersif et de monter jusqu’au sommet de la première chute à l’aide du téléférique. Grive n’a pas manqué l’occasion de nous raconter qu’une fois, quand elle était petite, la cabine d’un des téléférique s’était détaché et avait tué des gens en roulant jusqu’en bas de la montagne. Ah ! Ah ! Ah... not !
 
Nous avons ensuite monté les 200 quelques marches menant au belvédère pour voir la deuxième chute. C’est là que nous avons diné, avant de redescendre tout en bas à pied. 764 marches, bien comptées !
 
Nous avons ensuite visité le reste du Village et assisté au commérage des villageois devant le magasin général. 
 
Notre visite s’est achevée par une photo devant la statue de St-Georges. Parce que St-Georges, en plus d’être le saint patron de Val-Jalbert... ben c’est aussi celui des éclaireurs ! Parole de scout !

Chandails de camp

En revenant du Village historique de Val-Jalbert, Maïté et moi sommes parties faire l’épicerie en laissant les autres avec la délicate mission de préparer les chandails de camp.

 

À notre retour, nous avons été (ma foi !) vraiment agréablement surprises de les trouver tous bien engagés et au travail ! 

 

Avec les moyens du bord, ils avaient crée un atelier  de confection « à la chaine »... et ça y allait !

 

Le résultat est vraiment époustoufflant ! Non ?

Jour 1

Chambord - Val-Jalbert

Image: Google Maps
Image: Google Maps

Départ: Mairie de Chambord

Arrivée: Camping de Val-Jalbert

Distance: 8,2 km

Dénivelé total: 2 m

Temps estimé: 30 minutes

On est partis vers 8h du matin. Dans la voiture, plusieurs Pionniers ont récupéré des heures de sommeil négligées (oups !).
La traditionnelle photo de départ !
La traditionnelle photo de départ !
Au diner, nous avons recréé notre bénédicité (vous savez, le fameux « bonna bonna » ?) dans le belvédère d’une halte routière de La Tuque.
Sur la route, nous étions derriére une voiture qui a tué un écureuil et une libellule géante devant nos yeux. À l’arrière de la roulotte, c’était écrit Sunseeker, mais nous l’avons rebaptisée Sunkiller. Puis nous avons ouvert une longue discussion sur « quessé tu fais quand tu rencontres un orignal ? ».

La voyage s’est terminé dans le stationnement de la mairie de Chambord.
Les 8 premiers kilomètres de vélo pour se rendre au terrain de camping à Val-Jalbert, avec leur deux côtes bébélala faciles, nous ont fait réaliser que ouin... pas tout le monde s’est entrainé!

Finalement, nos deux terrains sont bordés par une chute. Oubliez ça, le doux clapotis apaisant de l’eau qui coule lentement: notre cour arrière est un torrent !
Rien de mieux pour finir la soirée que d’apprendre un nouveau jeu et de chiller autour d’un bon feu de camp.

Ah ! Oui ! Y’avait des étoiles comme on n’en avait jamais vu ! Tellement, qu’on voyait même le bras de la Voie lactée ! Et que dire des Perséïdes... wow !
Un texte signé Laurence.

Camp d'hiver Pionniers

Un brevet de camping d'hiver

Pour bien commencer leur semaine de relâche, les Pionniers sont partis trois jours en camp d'hiver à Entrelacs. C'était l'étape réalisation d'une entreprise qui visait à acquérir le brevet de camping d'hiver Ours Polaire (fond vert).

 

En quoi ça consiste ?

L'Ours polaire est un programme qui vise à faire découvrir le camping d'hiver aux jeunes âgés de 11 ans et plus. Il comporte trois champs d'expérience soit le camping lourd (sous tente chauffée), le camping léger fixe (sans chauffage) et le camping léger itinérant (sans chauffage et demandant un déplacement).

 

 

Plusieurs compétences techniques sont requises pour l'obtention de chacun de ces brevets. Les jeunes vivent donc d'abord une formation théorique avant de partir en camping d'hiver à proprement parler.

Les objectifs

Le camping itinérant permet de se mériter un badge au fond vert (comme sur l'image). Les critères pour l'obtenir sont nombreux:

  • Passer 24 heures consécutives et plus à l’extérieur incluant les trois repas pris à l’extérieur, soit 1 dîner, 1 souper et 1 déjeuner.
  • Savoir installer la tente et le dispositif de chauffage et participer à leur installation.
  • Passer une nuit dans la tente chauffée et faire une veille de feu.
  • Connaître les premiers soins : engelures, hypothermie, cécité des neiges et brûlures.
  • Connaître une technique de feu sur la neige à des fins de chauffage ou d’urgence.
  • Savoir s’habiller adéquatement selon la température et pourquoi; durant le camp, adapter sa tenue vestimentaire selon la température et les activités.
  • Savoir utiliser un traîneau (luge) à des fins de transport des bagages.
  • Connaître une technique de locomotion sur la neige suffisamment pour des courtes randonnées et l’expérimenter lors du camp si le couvert de neige le permet.
  • Connaître et observer les règles de protection de l’environnement s’appliquant au milieu naturel en hiver.
  • Participer activement au montage du camp, aux activités et au démontage.

La préparation

Chacun des 9 modules de formation a été enseigné au poste par un jeune, sous la supervision de notre accompagnateur. Pendant près de deux mois, chacune de nos rencontres hebdomadaires a permis de perfectionner un des aspects du camping hivernal.

 

Les Pionniers ont participé à toutes les étapes de la préparation du camp. Ils ont fait le menu et cuisiné les repas, fait l'horaire de la fin de semaine et préparé le matériel avant le départ.

Le camp

La fin de semaine du 2 au 5 mars, les Pionniers ont travaillé très fort (dans des conditions météorologiques plutôt agréables) pour réaliser leur camp. Ils ont d'ailleurs obtenu aisément leur brevet Ours Polaire. 

 

Bravo tout le monde !

Souper spaghetti 2018

De généreux partenaires

Chaque année, le souper spaghetti au profit des Scouts du 105e et des Loisirs Christ-Roi peut compter sur l'appui de nombreux partenaires. Que ce soit grâce à  leur don en argent ou de certificat cadeau, via l'achat d'espace publicitaire ou par une contribution alimentaire, les commerces locaux rendent l'évènement possible (et rentable !) année après année.

 

Nous tenons à les remercier pour leur support, au nom de tous les enfants qui bénéficient de leur soutien.

 

Voici nos partenaires pour l'édition de 2018 :

Les Faims Finauds

Boulangerie Premières Moissons


Marché Traditions Lajeunesse

Bijouterie Chayer


O'pas

Librairie Fleury


Kumon

Sweet Isabelle


Clinique podiatrique Joëlle Picard

Galerie Loly


La Poule Fleury

Cordonnerie Biagio


Éric Aird Joallier

Les z'imparfaites


Coco Cannelle

Lady Farah


Les tricoteuses du quartier

Floramicale


Le Fouvrac

Michel Borduas chansonnier


Pharmaprix Fleury

Pharmaprix Fleury


Mont Washington

Cet été, les Pionniers ont vécu leur première expérience d'entreprise internationale en séjournant au New Hampshire, dans les White Mountains.

 

À Gorham, nous avons découvert des paysages magnifiques, un site de camping incroyable et la plus grosse araignée d'Amérique (ahah).

 

Évidemment, nous nous sommes rendus au sommet du mont Washington ! Les conditions météorologiques difficiles cette journée-là nous ont permis de vivre une aventure extraordinaire une fois nos deux navettes au sommet. Nous étions littéralement dans les nuages et le vent était insoutenable ! Nous avons profité de ce moment inoubliable pour vivre la Promesse de Nicolas et de Émile, à l'abri dans le chalet d'accueil au sommet de la montagne.

 

De plus, ce camp a été pour nous l'occasion de mettre à l'épreuve les hamacs que nous avons fabriqués en juillet. L'expérience est concluante, bien que la pluie ait rendu notre expérience désagréable la deuxième nuit.

 

Mission accomplie !

0 commentaires

Journée Éclaireurs

Une fois l'an, pendant le camp d'été, les animateurs Éclaireurs viennent kidnapper les Exploratrices qui en sont à leur dernière année dans l'unité afin de leur faire vivre un 24h comme aux Éclés.

 

Au programme: coucher dans une maison longue, souper du campeur et autres traditions propres aux plus vieux.

 

En tous cas, je peux vous garantir que ça chantait et que ça riait fort lorsque je suis passée les prendre en photo ! 

 

Bravo les filles ! Pas de doute, vous êtes prêtes !

0 commentaires

Fabriquer son propre hamac

Pour leur camp d'été, les Pionniers ont décidé de fabriquer chacun un hamac, au lieu d'utiliser la traditionnelle tente.

 

Quelques semaines avant le départ, nous nous sommes donc rassemblés dans la cour d'un animateur afin d'apprendre comment nouer correctement les cordes et pour commencer la confection.

 

Un grand merci à Gayle d'avoir pris sa journée de congé pour nous enseigner la technique !

 

0 commentaires

Astérix à Poudlard

C'est un grand hibou blanc qui nous apporta

Une lettre d'invitation

De l'Histoire c'est la première fois

Que Poudlard accueil'ra des gaulois.

 

On part pour de long mois en laissant la Gaule

Quel bonheur ! Tout un honneur !

Un chaudron, une baguette magique,

Vite trouvons les items de notre liste !

 

L'Express nous attendait au quai 9 trois quart

Quel mystère ! Soyons fiers !

À Poudlard on est accueilli

Par le bon vieux Choipeau magique gris !

 

Mais notre année scolaire ne s'ra pas tranquille

Pour longtemps, c'est inquiétant !

Tous ensemble on devra s'allier

Pour trouver les Savoirs dispersés !

 

On part pour de long mois en laissant la Gaule

Quel bonheur ! Tout un honneur !

À Poudlard on se souviendra

Du courage des petits gaulois !

 

0 commentaires

Message important du comité de gestion

Besoin d'aide !

Bonjour aux parents scouts, 

 

Le souper spaghetti aura lieu le 25 mars prochain au sous-sol de l’église Christ-Roi. Près de 300 personnes sont attendues.

 

Nous le répétons, cet événement est organisé en collaboration avec les Loisirs Christ-Roi et représente notre événement de financement principal pour le 105e groupe. 

 

Le 28 janvier prochain, nous passerons sur la rue Fleury pour solliciter les gens d’affaires de notre quartier de contribuer financièrement à cette activité. En effet, il leur sera possible d’acheter un encart publicitaire sur les napperons qui seront distribués lors du souper. Nous accepterons aussi les certificats-cadeaux ou toutes autres formes de don qui seront tirés comme prix de présences lors de la soirée.

 

Vous êtes convoqués en grand nombre à cet événement. Ainsi, nous vous demandons d’être présents le samedi 28 janvier 2017 à 14h00  en face du Jean Coutu 1221 rue Fleury Est (au coin des rues Fleury Est et Chambord).  Tout devrait être terminé vers 16h.  En espérant vous voir nombreux. Merci de vous impliquer peu importe le temps que vous avez. Merci de confirmer votre présence. Il y a 2 façons de nous répondre: par courriel à vpelchat@hotmail.com ou par téléphone au 514-926-4140 (Valérie Pelchat)

 

 Scoutement vôtre,                                                               

 

Noémi Privé                                                                          

chef de groupe 105e groupe Christ-Roi                          

438-994-2323                                                           

 

Si vous avez des questions:

Valérie Pelchat

membre du comité de gestion 105e groupe Christ-Roi            

514-926-4140

vpelchat@hotmail.com

0 commentaires

L'académie des lutins

Cet article a été écrit par Fabricio Orrego-Grosso, pionnier-journaliste au 105e Poste Christ-Roi.

Depuis 21 ans déjà, les scouts du Montréal métropolitain organisent le Village du Père Noël pour des enfants défavorisés du Grand Montréal.

 

Pour la deuxième fois cette année, le 105e  poste a participé à ce grand événement, porteur d’espoir et d'émerveillement pour les enfants.

 

À la charge d’une dizaine d'enfants, nos pions ont animé une bienheureuse fin de semaine pour ces bouts de choux âgés entre 5 et 9 ans issus de milieux défavorisés. Ils ont fait connaissance avec des fabuleux gamins, peut-être un peu tannants parfois, mais que serait un enfant qui ne fait pas quelques mauvais coups de temps en temps! Les animateurs ont eu aussi la joie de connaître d’autres scouts du 266e groupe de la Pointe de l’île.

 

Lors de cette fin de semaine sous la thématique “L'académie des Lutins”, les enfants ont dû passer des épreuves, comme la fabrication de papier cadeau ou la conception de décorations de Noël, pour recevoir un diplôme attestant de leur graduation de l'académie. 

 

 Ils ont eu aussi le droit à des temps libres, où ils dessinaient ou allaient jouer dehors, dans la neige ou sur la patinoire.Et bien sûr, ces jeunes pleins d’énergie ont eu l’occasion d’avoir la visite du Père Noël en personne, qui apportait les cadeaux tant désirés.

 

Le soir de l’avant dernier jour de la fin de semaine, ce fût le festin de Noël, ou tout le monde eut le droit à de l’excellente nourriture préparée avec amour de la part des cuistots, en plus d’avoir un dessert...

 

En bref, cette fin de semaine fût toute aussi divertissante pour les enfants que pour les animateurs!


2 commentaires

Sous le thème de la Promesse

La première battue de 2016-17

La première battue de l'année de nos louveteaux s'est achevée sur une note joyeuse cet après-midi. Depuis la mi-octobre, la meute se préparait activement pour vivre la dernière étape dans l'intégration des pattes tendres: la promesse. C'est maintenant chose faite: les 7 nouveaux se sont engagés à faire de son mieux et à faire plaisir à quelqu'un chaque jour.

Le camp

En début d'année, les louveteaux ont décidé d'organiser un camp de préparation à la promesse afin d'en faire une battue sur le territoire de chasse de Baloo.

 

Ils ont donc travaillé très fort pour planifier des activités et le menu de la fin de semaine, en plus de préparer activement la promesse et la mue.


Pendant plus de 6 semaines, toute la meute s'est impliquée dans sa propre progression. Alors que les pattes tendres apprenaient la loi de la jungle et les maximes, les anciens préparaient les peaux de loup en réfléchissant sur le renouvellement de leur engagement.

 

Durant le camp, les louveteaux ont vécu des activités en lien avec chacune des six maximes. Ils ont été testés sur leur capacité à rester fidèles à eux-mêmes dans une situation où ils étaient confronté à l'opinion de plusieurs personnes de confiance (Vrai comme Baloo). Ils ont fait une partie endiablée d'impro-clap (Heureux comme Ferao), des affiches en lien avec les maximes et le maître-mot (Débrouillard comme Kaa) et ils ont trouvé des qualités pour chacun des louveteau de la meute (Respectueux comme Rikki Tiki Tavi).

 

Les deux activités coup de coeur de la fin de semaine sont sans contredit la course à obstacle coopérative (Solidaire comme Frère Gris) et la visite à l'épicerie de quartier pour acheter de quoi préparer leur diner de tanière.

 

En après-midi le samedi, Alexis, un louveteau de 2e année, a également fait une présentation exceptionnelle sur la B.A. et ses avantages, en plus de nos présenter le journal où il note sa bonne action quotidienne.

 

La Promesse

La cérémonie de la promesse a achevé la fin de semaine de belle manière. Parents et familles élargies étaient présent pour l'occasion.

 

La meute a remis une peau de loup aux louveteaux qui avaient manqué le Conseil au clair de Lune. Les pattes tendres ont ensuite pu venir une à une pour faire leur promesse, accompagnées par un parent.

 

Les Vieux-Loups ont profité de ce Rocher du Conseil pour remettre des coups de dents et des badges aux louveteaux, en lien avec la progression personnelle de chacun.

 

Tous les louveteaux ont reçu leur étoile pour la battue de Baloo.

En chiffre...

  • 3 remises de peau de loup.
  • 7 pattes tendres.
  • 2 foulards remis.
  • 17 coups de dent.
  • 14 badges.

La fin de semaine en image

0 commentaires

Je promets de faire des efforts...

Le vendredi 2 décembre, 9 Castors ont vécu leur toute première promesse scoute. Après s'être préparé pendant plusieurs semaines, ils ont enfin pu s'engager à faire des efforts pour jouer avec et comme les autres sous le regard attendri de leurs parents. Les anciens ont eux aussi été bien impliqués dans le processus: ils ont remis des badges et des carnets de chants à leurs nouveaux amis.

 

En plus d'être un belle réussite pour les jeunes de la colonie, c'est aussi un bel accomplissement pour l'équipe d'animation. En effet, c'est la première année que Cartouche, Nénuphar et Salomon travaillent seuls tous les trois pour développer l'unité.

Félicitations à tous !

1 commentaires

L'atelier des lutins

Au cas où certains se demandent à quoi peut bien ressembler un atelier de lutins, les Pionniers ont décidé de partager ces quelques photos avec vous. Elles ont été prises pendant une réunion de novembre alors que le poste préparait le Village du Père Noël.

 

Le Village du Père-Noël est un programme d'implication sociale offert par les Scouts du Montréal Métropolitain. Depuis plus de 20 ans, les scouts et leurs partenaires offrent un Noël magique à des enfants défavorisés de la grande région de Montréal.

 

Le temps d'une fin de semaine, les Pionniers et les Routiers du district de Montréal font vivre un camp d'hiver féérique à ces enfants moins chanceux. 

 

Les Pionniers du 105e participent à cette activité pour la deuxième année consécutive. Cette année, le camp aura lieu du 16 au 18 décembre, à Entrelacs.

1 commentaires

Le défilé du Père Noël

Les lutins s'amusent

Le 19 novembre dernier, les Éclaireurs et les Pionniers du 105e groupe Christ-Roi ont participé au grand défilé du Père Noël de Montréal. 

 

Vingt-six jeunes et animateurs se sont levés en même temps que le soleil pour être à l'heure au rendez-vous. À 7h, pendant que la ville s'éveillait à peine, ils attendaient patiemment d'être costumés et maquillés pour devenir de véritables lutins.

 

Pendant 2 kilomètres, ils ont marchés en distribuant des sourires et de high-five aux enfants sur la rue Ste-Catherine. Certains portaient des bannières, d'autres des bouquets de ballons. En tous, Christ-Roi était représenté dans 9 des 12 tableaux du défilé.

 

Bien qu'ils aient trouvé la préparation un peu longue, les jeunes sont unanimes: il s'agit d'une expérience exceptionnelle à laquelle ils veulent prendre part l'an prochain. Pour eux, les étoiles dans les yeux des enfants valent largement l'attente du départ. 

 

 

À l'an prochain !

0 commentaires

La mue de 2016

La peau de loup

Ce soir, lors de la réunion des louveteaux, les anciens et les nouveaux se sont séparé pour travailler sur leur progression respective.Pendant que les aspirants louveteaux préparaient leur promesse avec Frère Gris et Bagheera, les anciens leur fabriquaient chacun une peau de loup avec Rama et Raksha.

 

À Christ-Roi, c'est une tradition que nous poursuivons depuis que nous avons choisis d'adopter la méthodologie renouvelée. Les jeunes y mettent vraiment beaucoup de coeur et année après année, ils sont fiers de créer le masque d'un ami.

 

Ces masques sont portés dans tous les Rochers du Conseil de la meute pendant l'année. Ils font partie de ce que les louveteaux doivent avoir avec eux pour chaque réunion.

"C'est le Conseil au clair de lune,

C'est l'examen des loups nouveau.

Qu'on amène sans honte aucune,

Tous les derniers nés des liteaux.

 

Loups de tous poils et de tous âges,

Loups à l'oeil vif et aux longs crocs,

Examinons taille et pelage

Nous ne saurions regarder trop."

 

(extrait du chant Le Conseil au clair de lune)

0 commentaires

Et de 100 !

Aujourd'hui, le 105e groupe Christ-Roi a franchi une étape importante: nous avons procédé à l'inscription de notre 100e membre !

 

Nous sommes désormais considérés comme un des groupes les plus actifs et les plus "populeux" du district des Scouts du Montréal métropolitain.

 

C'est une grande réussite étant donné que notre groupe comptait à peine 30 membres lors du Jamboree en 2010. 

0 commentaires

Collecte de bouteilles

2000 fois merci !

C'est le samedi 15 octobre 2016, que le 105e groupe Christ-Roi a tenu sa traditionnelle collecte de bouteille d'automne. Comme à l'habitude, une cinquantaine de jeunes et une vingtaines de parents sont venus mettre la main à la pâte pour aller de porte en porte dans le quartier.

 

Au fil des années, le groupe est parvenu à fidéliser les gens du quartier et ceux-ci nous attendaient, pour la plupart bien préparés. De plus, les appels de gens "qui nous ont manqués" et qui souhaitent quand même nous donner leurs bouteilles témoignent de l'importance de l'évènement pour les gens qui habitent près du parc.

 

L'ensemble des profits va permettre aux 80 jeunes et aux 18 animateurs du groupe de commencer l'année scoute du bon pied. Grâce à vos dons, ils pourront vivre une activité spéciale en automne et préparer les camps d'hiver sans soucis.

 

Le bilan de la collecte s'élève à plus 2000$, en bouteilles et en canettes, en dons de toutes sortes et en argent Canadian Tire. Au nom des jeunes, des animateurs et du scoutisme, 2000 fois merci !

 

0 commentaires

Le scoutisme, une valeur à ajouter à votre CV

10 raisons d'embaucher un ancien scout

Dernièrement, les médias sociaux m'ont permis de prendre connaissance d'un article que j'ai adoré sur le site de Aleteia. L'article parle d'une étude du magazine Forbes, selon laquelle les anciens scouts sont une valeur ajoutée à n'importe quelle entreprise. En résumé, pourquoi les scouts ont une longueur d'avance sur le marché du travail.

 

En résumé, il est question de 10 qualités qui sont développées via le scoutisme. Selon Forbes, l'employé qui a été scout:

1. Sait travailler en équipe.

2. Est créatif.

3. Respecte son échelle de valeurs et sa parole.

4. Sait diriger et être dirigé.

5. Est empathique.

6. Valorise l'effort.

7. Sait se fixer ds objectifs et les évaluer.

8. Est généreux.

9. Combat l'injustice.

10. Est une personne "pleine de ressources".

 

L'article mentionne également que la fiabilité de ces principes est proportionnel au nombre d'années comme scout.

 

Mon expérience en tant qu'adulte me porte à croire que c'est vrai, que le scoutisme peut faire une différence dans un CV ou dans un portfolio professionnel. N'ayant pas complété mon cégep, c'est le scoutisme qui m'a servi de porte d'entrée à l'université lorsque j'ai commencé mon baccalauréat en enseignement primaire. Pour l'université, c'était une expérience pertinente.

 

Comme animatrice, je suis fière de contribuer à l'épanouissement de la jeunesse. Chaque semaine j'ai le privilège de côtoyer de jeunes leaders pleins de potentiel et je me fais un devoir de les aider à mettre leurs qualités au profit des autres. Je suis très heureuse de savoir que je ne travaille pas en vain et que ce que j'essaie de leur inculquer est reconnu par les employeurs, par la société. C'est un peu comme ma paye, en fin de compte...

Et vous ? Avez-vous déjà décroché un emploi grâce à votre expérience scoute ? Comme employeur, est-ce que vous êtes plus enclin à embaucher un ancien scout ?

 

J'aimerais vous entendre là-dessus !

0 commentaires

Montée 2016

30 jeunes font le grand saut !

La montée est un rite de passage qui a lieu une fois par année, en automne. C'est l'occasion pour un scout de changer d'unité, selon sa progression normale. Les Castors montent vers les Exploratrices ou les Louveteaux, qui eux montent vers les Éclaireurs. Les Éclaireurs montent quant à eux chez les Pionniers.

 

Aussi, il arrive qu'un jeune quitte simplement son unité pour aller relever d'autres défis à l'extérieur du groupe: ces jeunes-là aussi vont vivre la montée pour célébrer leur passage à "autre chose".

 

La montée est toujours un évènement doux-amer, D'une part, l'accueil de nouveaux jeunes dans notre unité est quelque chose de très heureux mais pour l'unité qui le laisse partir, c'est généralement un grand vide à combler.

Cette année, ce sont 32 jeunes qui ont fait le grand saut:

  • 12 castors
  • 9 exploratrices
  • 3 louveteaux
  • 6 éclaireurs
  • 2 pionnières

La cérémonie a eu lieu le 18 septembre 2016 dans notre local du parc Henri-Julien, devant les parents et les amis de Christ-Roi.

Un indice de bonne santé

Pour moi, la montée est un indice de la bonne santé du groupe. Chaque jeune qui vit sa montée est la preuve qu'il est heureux à Christ-Roi. Un jeune qui a hâte d'aller dans sa nouvelle unité est un jeune à qui on a su transmettre le goût du scoutisme et de l'engagement.

 

En tant que chef de groupe, je m'interroge régulièrement sur le niveau de satisfaction de "mes" jeunes et je remets constamment en question ce que nous faisons pour les aider à grandir dans le mouvement. Quand un jeune quitte, je ne peux pas m'empêcher de me demander ce qu'on aurait pu faire différemment pour le garder avec nous.

0 commentaires

Le calendrier 2017 est arrivé !

Blitz

C'est ce dimanche, le 18 septembre 2016, que les scouts de Christ-Roi feront leur porte-à-porte pour le calendrier scout 2017. Soyez à l'affût de notre passage, entre 11h30 et 14h30. Tous les profits sont remis directement aux jeunes scouts du quartier !

 

Pour les absents, soyez sans crainte: nous laisserons à votre porte les informations nécessaires pour vous procurer votre calendrier ! Aucune excuse !

 

Le calendrier de cette année est illustré par Marie-Ève Tremblay... Magnifique, n'est-ce pas ?

0 commentaires

L'armée du Faubourg

Camp d'été Louveteau

1236. Voici bientôt trente ans que la grande bataille a eu lieu. Dans la mémoire des hommes, le souvenir de la misère qui l’a précédée a été emporté par les années fastes qui l’ont suivi. La reconquête du royaume n’est désormais qu’une histoire parmi tant d’autre. Seules subsistent quelques chansons épiques, trimballées de villages en villages par les troubadours.

 

Par crainte d’une nouvelle attaque, le roi Clément a fait déménager la capitale de son royaume à Rocfier, quelques semaines seulement après avoir repris Fort-trop-Loin. Les conseillers de son altesse ont jugé l’endroit beaucoup plus stratégique par sa localisation géographique. Protégé par la gigantesque falaise Clairemuraille, l’immense château domine désormais toute la Vallée des Brumes.

 

Jadis plus modeste, Fort-trop-Loin a été reconstruite et sert désormais de garde-manger à tout le royaume. La ville foisonne des marchands venus des contrées voisines avec des richesses à échanger. Les chasseurs de l’Est apportent leurs meilleures prises et les bergers de Pic-Laine viennent faire paître leurs bêtes dans les champs autour. Dans la Vallée des Brumes, les vergers abondent et les champs multicolores se succèdent. Certains vous diront même que la citée est plus prospère maintenant qu’avant la guerre.

 

Sa Majestée Emma de Rocfier, nouvellement couronnée, succède à son père d’une main douce mais ferme. Entourée de la garde rapprochée de son paternel prédécesseur, elle gouverne un royaume plus grands encore que celui qui l’a vue naître.

 

L’Ordre de la Table Rectangle existe toujours, mais sa garde est un peu réduite, à cause de la paix qui s’est installée depuis longtemps. Bellatrix et Baudoin ont pris leur retraite mais ils continuent de conseiller la famille royale malgré leur âge respectable. Les huit chevaliers qui ont été adoubés lors de la bataille de Fort-trop-Loin sont dispersés dans tout le royaume et forment les préfets des villes et des villages de tout le pays. 

 

La paix qui règne depuis si longtemps est cependant menacée. Au cours du dernier mois, 5 convois commerciaux qui se dirigeaient vers Rocfier ont été interceptés et pillés à leur arrivée près du Faubourg. Par conséquent, la faim gronde dans la Haute-Plaine et la capitale du pays n’est pas épargnée.

 

Les rumeurs sont nombreuses quant à la raison de ces attaques, mais seule la garde rapprochée de la reine ainsi qu’une poignée de chevaliers sont au courant de la vérité: une grave sécheresse sévit sur le royaume voisin, forçant le compte de Villenoire à user des pires bassesses pour nourrir sa population.

 

Félicia l’Astucieuse et Rodrick le Tenace, deux des membres de l’Ordre de la Table Rectangle ont été mandatés par la reine pour défendre la route de commerce qui relie Fort-trop-Loin et Rocfier. Leur stratégie consiste à établir un campement tout près du Faubourg, d’y construire des tours de garde et d’empêcher les brigands de Villenoire d’accomplir leurs méfaits. Dans le but de les aider à remplir leur mission, les deux acolytes ont rassemblés deux petits groupes de jeunes hommes dans leur ville respective avant de partir vers le Faubourg.

 

Avec un entraînement rigoureux, il est fort à parier que ces douze courageux seront capable d’empêcher la famine et de prévenir une autre guerre. S’ils travaillent fort, ils obtiendront même quelques grades et qui sait, peut-être parviendront-ils à se mériter le titre de chevalier... 

En image

0 commentaires

Camp d'hiver Pionnier

Camping léger itinérant

Pour terminer la semaine de relâche, les Pionnières sont parties en camp d'hiver. C'était l'étape de la réalisation d'une entreprise de grande envergure puisque les filles ont décidé de viser l'obtention du brevet Ours polaire avec le fond bleu. 

En quoi ça consiste ?

L'Ours polaire est un programme qui vise à faire découvrir le camping d'hiver aux jeunes âgés de 11 ans et plus. Il comporte trois champs d'expérience soit le camping lourd (sous tente chauffée), le camping léger fixe (sans chauffage) et le camping léger itinérant (sans chauffage et demandant un déplacement).

Plusieurs compétences techniques sont requises pour l'obtention de chacun de ces brevets. Les jeunes vivent donc d'abord une formation théorique avant de partir en camping d'hiver à proprement parler.

Objectifs

Le camping itinérant permet de se mériter un badge au fond bleu (comme sur l'image). Les critères pour l'obtenir sont nombreux:

  • Savoir installer une tente sans chauffage ou savoir construire un abri, et participer à l'installation de la tente ou à la construction de l'abri.
  • Connaitre une technique de locomotion sur la neige et une technique de transport de matériel.
  • Passer deux nuits dans la tente et/ou un abri en deux emplacements différents nécessitant un déplacement à skis, en raquettes ou en traîneau à chiens.
  • Savoir préparer un menu approprié.
  • Connaitre une technique de cuisson.
  • Savoir s'habiller adéquatement selon la température et pourquoi; durant le camp, adapter sa tenue vestimentaire selon la température et les activités.
  • Connaitre les premiers soins pour engelures, hypothermie, cécité des neiges et brûlures. Connaitre et observer les règles de protection de l'environnement s'appliquant au milieu naturel en hiver.
  • Connaitre un technique d'orientation en forêt.
  • Participer activement à toutes les activités du camp.

En image

0 commentaires

Opération Nez Rouge

Une B.A. pour Noël

 

Même si on est grands, nous aussi on aime faire notre B.A. !

 

Hier soir, une partie des animateurs du 105e Christ-Roi s'est donné rendez-vous au Cégep du Vieux-Montréal pour vivre l'Opération Nez Rouge.

 

Nous avons eu beaucoup de plaisir à rendre service ensemble !

 

Dans l'ordre habituel: Charles Thivierge, Noémi Privé, Jean-David Chaput, Pascal Prud'homme, Coralie Barey-Caron, Xavier Béchard-Racine, Amélie Fauvel et Alizée Vautrin.

 

0 commentaires

Le Village du Père-Noël

Une entreprise de service communautaire

Le Village du Père-Noël est un programme social offert par les Scouts du Montréal Métropolitain. Depuis plus de 20 ans, les scouts et leurs partenaires offrent un Noël magique à des enfants défavorisés de la grande région de Montréal.

 

Le temps d'une fin de semaine, les Pionniers et les Routiers font vivre un camp d'hiver féérique à ces enfants moins chanceux. 

Cette année, c'est la première fois que le 105e poste participait à cet évènement...

La préparation

Les filles ont travaillé très fort pour préparer ce camp.

 

Tout d'abord, elles ont écrit leur premier plan de camp en entier, sous la supervision des animateurs. Cette tâche à elle seule leur a demandé de faire un horaire détaillé et équilibré pour des enfants de 4 à 7 ans, en plus de penser à écrire les règles des jeux, trouver des recettes de biscuits et des idées de bricolage, etc. Elles ont aussi cousu 30 petits chapeaux de lutin, un pour chaque enfant. 

Lutines à l'oeuvre: création de chapeaux de lutin !


La fin de semaine

Durant toute la fin de semaine, la tâche des filles a été d'animer 25 enfants et de leur faire vivre un Noël mémorable, qu'ils n'auraient pas pu vivre autrement. Ça été une expérience exigeante et riche en émotions.

Chaque Pionnière s'est découvert des forces insoupçonnées.


Le Village en image

0 commentaires