Retour au menu Les Louveteaux.

Défile du Père Noël 2018

Les Éclaireurs et les Pionniers du 105e groupe Christ-Roi participent au Défilé du Père Noël de Montréal depuis plusieurs années déjà.

Cette année, j'ai lancé un appel farfelu à l'ensemble du groupe: mon but ? Envoyer 100 figurants porte-couleurs de Christ-Roi au défilé de 2018.

 

L'appel a été entendu et même si le défi n'a pas été totalement relevé, il n'en demeure pas moins que 87 personnes (nos scouts, mais aussi leurs parents et leurs amis) ont fait partie de la parade cette année !

Ça veut dire qu'environ 1 figurant du défilé sur 3 venait de notre groupe, wow !

Merci à tous ceux et celles qui ont relevé le défi et qui sont, comme moi, tombés en amour avec l'ambiance survoltée du Défilé du Père Noël.

J'espère que la magie a fait son effet et qu'en 2019, nous serons 150, rien qu'à nous !

Astérix à Poudlard

C'est un grand hibou blanc qui nous apporta

Une lettre d'invitation

De l'Histoire c'est la première fois

Que Poudlard accueil'ra des gaulois.

 

On part pour de long mois en laissant la Gaule

Quel bonheur ! Tout un honneur !

Un chaudron, une baguette magique,

Vite trouvons les items de notre liste !

 

L'Express nous attendait au quai 9 trois quart

Quel mystère ! Soyons fiers !

À Poudlard on est accueilli

Par le bon vieux Choipeau magique gris !

 

Mais notre année scolaire ne s'ra pas tranquille

Pour longtemps, c'est inquiétant !

Tous ensemble on devra s'allier

Pour trouver les Savoirs dispersés !

 

On part pour de long mois en laissant la Gaule

Quel bonheur ! Tout un honneur !

À Poudlard on se souviendra

Du courage des petits gaulois !

 

0 commentaires

Sous le thème de la Promesse

La première battue de 2016-17

La première battue de l'année de nos louveteaux s'est achevée sur une note joyeuse cet après-midi. Depuis la mi-octobre, la meute se préparait activement pour vivre la dernière étape dans l'intégration des pattes tendres: la promesse. C'est maintenant chose faite: les 7 nouveaux se sont engagés à faire de son mieux et à faire plaisir à quelqu'un chaque jour.

Le camp

En début d'année, les louveteaux ont décidé d'organiser un camp de préparation à la promesse afin d'en faire une battue sur le territoire de chasse de Baloo.

 

Ils ont donc travaillé très fort pour planifier des activités et le menu de la fin de semaine, en plus de préparer activement la promesse et la mue.


Pendant plus de 6 semaines, toute la meute s'est impliquée dans sa propre progression. Alors que les pattes tendres apprenaient la loi de la jungle et les maximes, les anciens préparaient les peaux de loup en réfléchissant sur le renouvellement de leur engagement.

 

Durant le camp, les louveteaux ont vécu des activités en lien avec chacune des six maximes. Ils ont été testés sur leur capacité à rester fidèles à eux-mêmes dans une situation où ils étaient confronté à l'opinion de plusieurs personnes de confiance (Vrai comme Baloo). Ils ont fait une partie endiablée d'impro-clap (Heureux comme Ferao), des affiches en lien avec les maximes et le maître-mot (Débrouillard comme Kaa) et ils ont trouvé des qualités pour chacun des louveteau de la meute (Respectueux comme Rikki Tiki Tavi).

 

Les deux activités coup de coeur de la fin de semaine sont sans contredit la course à obstacle coopérative (Solidaire comme Frère Gris) et la visite à l'épicerie de quartier pour acheter de quoi préparer leur diner de tanière.

 

En après-midi le samedi, Alexis, un louveteau de 2e année, a également fait une présentation exceptionnelle sur la B.A. et ses avantages, en plus de nos présenter le journal où il note sa bonne action quotidienne.

 

La Promesse

La cérémonie de la promesse a achevé la fin de semaine de belle manière. Parents et familles élargies étaient présent pour l'occasion.

 

La meute a remis une peau de loup aux louveteaux qui avaient manqué le Conseil au clair de Lune. Les pattes tendres ont ensuite pu venir une à une pour faire leur promesse, accompagnées par un parent.

 

Les Vieux-Loups ont profité de ce Rocher du Conseil pour remettre des coups de dents et des badges aux louveteaux, en lien avec la progression personnelle de chacun.

 

Tous les louveteaux ont reçu leur étoile pour la battue de Baloo.

En chiffre...

  • 3 remises de peau de loup.
  • 7 pattes tendres.
  • 2 foulards remis.
  • 17 coups de dent.
  • 14 badges.

La fin de semaine en image

0 commentaires

La mue de 2016

La peau de loup

Ce soir, lors de la réunion des louveteaux, les anciens et les nouveaux se sont séparé pour travailler sur leur progression respective.Pendant que les aspirants louveteaux préparaient leur promesse avec Frère Gris et Bagheera, les anciens leur fabriquaient chacun une peau de loup avec Rama et Raksha.

 

À Christ-Roi, c'est une tradition que nous poursuivons depuis que nous avons choisis d'adopter la méthodologie renouvelée. Les jeunes y mettent vraiment beaucoup de coeur et année après année, ils sont fiers de créer le masque d'un ami.

 

Ces masques sont portés dans tous les Rochers du Conseil de la meute pendant l'année. Ils font partie de ce que les louveteaux doivent avoir avec eux pour chaque réunion.

"C'est le Conseil au clair de lune,

C'est l'examen des loups nouveau.

Qu'on amène sans honte aucune,

Tous les derniers nés des liteaux.

 

Loups de tous poils et de tous âges,

Loups à l'oeil vif et aux longs crocs,

Examinons taille et pelage

Nous ne saurions regarder trop."

 

(extrait du chant Le Conseil au clair de lune)

0 commentaires

L'armée du Faubourg

Camp d'été Louveteau

1236. Voici bientôt trente ans que la grande bataille a eu lieu. Dans la mémoire des hommes, le souvenir de la misère qui l’a précédée a été emporté par les années fastes qui l’ont suivi. La reconquête du royaume n’est désormais qu’une histoire parmi tant d’autre. Seules subsistent quelques chansons épiques, trimballées de villages en villages par les troubadours.

 

Par crainte d’une nouvelle attaque, le roi Clément a fait déménager la capitale de son royaume à Rocfier, quelques semaines seulement après avoir repris Fort-trop-Loin. Les conseillers de son altesse ont jugé l’endroit beaucoup plus stratégique par sa localisation géographique. Protégé par la gigantesque falaise Clairemuraille, l’immense château domine désormais toute la Vallée des Brumes.

 

Jadis plus modeste, Fort-trop-Loin a été reconstruite et sert désormais de garde-manger à tout le royaume. La ville foisonne des marchands venus des contrées voisines avec des richesses à échanger. Les chasseurs de l’Est apportent leurs meilleures prises et les bergers de Pic-Laine viennent faire paître leurs bêtes dans les champs autour. Dans la Vallée des Brumes, les vergers abondent et les champs multicolores se succèdent. Certains vous diront même que la citée est plus prospère maintenant qu’avant la guerre.

 

Sa Majestée Emma de Rocfier, nouvellement couronnée, succède à son père d’une main douce mais ferme. Entourée de la garde rapprochée de son paternel prédécesseur, elle gouverne un royaume plus grands encore que celui qui l’a vue naître.

 

L’Ordre de la Table Rectangle existe toujours, mais sa garde est un peu réduite, à cause de la paix qui s’est installée depuis longtemps. Bellatrix et Baudoin ont pris leur retraite mais ils continuent de conseiller la famille royale malgré leur âge respectable. Les huit chevaliers qui ont été adoubés lors de la bataille de Fort-trop-Loin sont dispersés dans tout le royaume et forment les préfets des villes et des villages de tout le pays. 

 

La paix qui règne depuis si longtemps est cependant menacée. Au cours du dernier mois, 5 convois commerciaux qui se dirigeaient vers Rocfier ont été interceptés et pillés à leur arrivée près du Faubourg. Par conséquent, la faim gronde dans la Haute-Plaine et la capitale du pays n’est pas épargnée.

 

Les rumeurs sont nombreuses quant à la raison de ces attaques, mais seule la garde rapprochée de la reine ainsi qu’une poignée de chevaliers sont au courant de la vérité: une grave sécheresse sévit sur le royaume voisin, forçant le compte de Villenoire à user des pires bassesses pour nourrir sa population.

 

Félicia l’Astucieuse et Rodrick le Tenace, deux des membres de l’Ordre de la Table Rectangle ont été mandatés par la reine pour défendre la route de commerce qui relie Fort-trop-Loin et Rocfier. Leur stratégie consiste à établir un campement tout près du Faubourg, d’y construire des tours de garde et d’empêcher les brigands de Villenoire d’accomplir leurs méfaits. Dans le but de les aider à remplir leur mission, les deux acolytes ont rassemblés deux petits groupes de jeunes hommes dans leur ville respective avant de partir vers le Faubourg.

 

Avec un entraînement rigoureux, il est fort à parier que ces douze courageux seront capable d’empêcher la famine et de prévenir une autre guerre. S’ils travaillent fort, ils obtiendront même quelques grades et qui sait, peut-être parviendront-ils à se mériter le titre de chevalier... 

En image

0 commentaires

Retour au menu Les Louveteaux.